Erasmus Mundus Joint Master Degree (EMJMD)

Qu'est-ce que les EMJMD ?

Les masters conjoints Erasmus Mundus sont des projets internationaux permettant la mise en place de programmes d’études intégrés de 60, 90 ou 120 ECTS. Ils ont pour principaux objectifs de promouvoir les formations européennes d’excellence dans le monde et de renforcer l’employabilité des étudiants.

Les projets de masters conjoints entrent dans le prolongement de l'ancien programme de coopération avec les pays tiers Erasmus Mundus. Les activités du programme Erasmus Mundus Joint Doctorate sont désormais soutenues par l'action ITN du programme H2020. (i.e Marie Sklodowska Curie ; pilier 1 ; Horizon 2020).

Les principes

Les masters conjoints EMJMD doivent offrir au moins une mobilité d’étudiants entre deux pays du consortium. Ils doivent conduire à la délivrance de diplômes conjoints, doubles ou multiples. Les organismes participants sont des établissements d’enseignement supérieur établis dans un pays membre du programme. D’autres organisations du domaine de l’éducation ou du secteur socioéconomique peuvent participer au projet en tant que partenaires associés.

Un minimum de 3 établissements d'enseignement supérieur établis dans au moins 3 pays différents du programme. La durée du projet est de 4 ou 5 ans en fonction de la durée du programme d’études : 1 an, 1 an et demi ou 2 ans. Cette période comprend 1 année préparatoire + 3 cohortes/promotions d’étudiants successives.

Types d’actions soutenues et financement

  • Mise en place d’un programme d’études obligatoirement basé sur des masters accrédités et donc reconnus par les autorités nationales des pays membres du consortium. Ces programmes incluent au moins une mobilité entre deux pays du consortium et peuvent comporter une période de stage.
  • Allocation d’une bourse d’excellence aux meilleurs étudiants

Contribution maximale de l’Union européenne : entre 2 et 3 millions € /projet.

Les points de vigilance

  1. Les EMJMD sont des masters transnationaux ayant pour principal objectif l’internationalisation des formations européennes d’excellence. Les publics cibles sont principalement les meilleurs étudiants du monde d’où le quota de 75% d’étudiants boursiers non-issus des pays du programme. Une cohorte peut très bien ne comprendre que des étudiants étrangers.
  2. Le montage et la mise en œuvre du projet doit résulter d’une démarche intégrée. Les frais de participation, les modalités de gestion du projet ainsi que les critères de sélection des étudiants et professeurs invités doivent être décidés et conjointement et décrits par les membres du consortium.
  3. Le consortium doit établir ensemble un montant unique pour les frais de participation pour tout étudiant intégrant le master ou appliquer une tarification unique aux étudiants issus des pays programme et une autre aux étudiants issus des pays partenaires.
  4. S’assurer que les masters sont bien accrédités, donc reconnus par les autorités nationales du pays délivrant le diplôme.
  5. Vérifier auprès de son institution que la législation nationale autorise la participation à des EMJMD et permet donc la délivrance de diplômes conjoints ou multiples (e.g. : nb de crédits ECTS).

EMJMD actuellement coordonné par AMU